Les bienfaits réels de la cryothérapie

La cryothérapie est un traitement à froid, précisément par azote liquide, utilisé pour traiter certaines pathologies. Il est important de bien connaître les indications et les bienfaits réels de la cryothérapie.

Les avantages de cette technologie ont été démontrés dans de nombreuses études. Ses multiples actions et effets sur les muscles, les rhumatismes, le sang et le système immunitaire, mais aussi sur la peau, les maladies respiratoires et la cellulite font de la cryothérapie un traitement aux indications potentielles très larges. Pour en bénéficier pleinement, il est donc nécessaire d’en comprendre et d’en connaître les propriétés et les bienfaits, mais aussi les limites de la cryothérapie. Dans cet article, vous trouverez une description de tous les bienfaits de la cryothérapie.

La cryothérapie comme traitement médical

La cryothérapie est utilisée depuis plus de 30 ans en Europe, notamment en Allemagne. Ses effets analgésiques, anti-inflammatoires et relaxants musculaires ont été utiles dans le traitement de plusieurs maladies. Voici une description du pathos sur lequel les effets du froid, à très haute intensité, ont une influence positive.

Le froid a des effets bénéfiques sur les muscles

Lorsqu’il est exposé à un froid intense, la fréquence cardiaque, le volume d’éjection systolique et le débit sanguin augmentent considérablement. Les muscles reçoivent plus d’oxygène et de sang, ce qui favorise simultanément le drainage, l’oxygénation musculaire et l’élimination des déchets métaboliques. Ainsi, après un exercice physique intense, une séance de cryothérapie peut limiter l’inflammation du tissu musculaire et renforcer les muscles.

Prévention contre certaines maladies respiratoires

La cryothérapie ne doit pas être considérée comme un traitement pleinement efficace contre les maladies respiratoires. Néanmoins, sa valeur le place comme adjuvant pour la bronchite, la trachéite ou l’angine de poitrine. C’est dans une approche préventive que la cryothérapie peut trouver sa place, car elle stimule le système immunitaire. En contribuant au renforcement naturel des défenses de notre organisme, la cryothérapie peut s’inscrire dans une approche visant à réduire le risque de troubles respiratoires, surtout en hiver.

Efficacité prouvée contre les troubles cardiovasculaires

Le froid intense procuré par la cryothérapie dans tout le corps stimule les systèmes sympathique et para-sympathique. Il en résulte une augmentation de la fréquence cardiaque (tachycardie) et du volume d’éjection systolique, une vasoconstriction périphérique et un flux sanguin vers les muscles. Par conséquent, pour combattre le froid, le corps réagit en provoquant la contraction des vaisseaux sanguins et l’élévation de la tension artérielle, permettant au sang de circuler vers les organes qui en ont le plus besoin : cœur, poumons, cerveau, c’est-à-dire les organes vitaux. Ils sont mieux oxygénés et mieux alimentés en nutriments et métabolites, endorphines et autres médiateurs. Ces modifications ou plutôt adaptations du système cardiovasculaire permettront une meilleure irrigation des vaisseaux mineurs et une meilleure alimentation et drainage des tissus adjacents.

________________________________________

La cryothérapie, un réel avantage pour les sportifs !

Le monde du sport a été le premier à démocratiser la cryothérapie (locale ou corporelle). Lorsqu’un joueur est blessé sur un terrain de football, le médecin de l’équipe le traite avec une bombe de spray rafraîchissant pour soulager la douleur. Ce type de cryothérapie locale agit comme un anti-inflammatoire et permet au joueur de reprendre le jeu. Les médecins du sport recommandent donc la cryothérapie pour combattre les ecchymoses, les entorses et les tendinites, ainsi que pour soulager la douleur et les courbatures. Cette méthode est maintenant utilisée par de nombreux athlètes de haut niveau.

L’action du froid sur le cœur et le système circulatoire du sang est un réel avantage pour les sportifs. Le refroidissement du corps peut aider à améliorer la performance musculaire et la résistance au stress. Par conséquent, exposer le corps à des températures extrêmes avant l’activité physique peut améliorer l’endurance. Le développement de la performance sportive n’est pas la seule force de la cryothérapie corporelle globale. Elle peut jouer un rôle majeur dans le processus de récupération ; l’augmentation du débit sanguin permet à l’organisme de mieux éliminer l’acide lactique produit pendant l’exercice. C’est un métabolite qui se produit lorsque les cellules sont privées d’oxygène (hypoxie ou anoxie). L’acide lactique est responsable de nombreuses douleurs, en particulier des douleurs musculaires. La cryothérapie en favorisant le drainage et l’élimination de l’acide lactique aura des effets analgésiques et anti-inflammatoires. La médecine du sport estime qu’une séance de cryothérapie de trois minutes du corps entier peut réduire ou même éliminer la douleur associée aux crampes et à la douleur.

La baisse de la température des tissus a également des effets vasoconstricteurs et antioxydants, comme l’ont démontré plusieurs études, ce qui contribue également au soulagement de la douleur musculaire et articulaire. La cryothérapie du corps entier peut améliorer le processus de récupération, surtout après un traumatisme ou un choc. La cryothérapie réduira les saignements et la formation d’hématomes et d’œdèmes, car le corps est sous l’influence des endorphines qui sont libérées dans le froid extrême. Tous ces effets favorisent la récupération des athlètes.

________________________________________

La cryothérapie comme traitement esthétique

Outre ses effets positifs sur certaines pathologies et son traitement de la douleur, la cryothérapie est de plus en plus utilisée comme traitement esthétique. En effet, le froid est un atout pour la peau. Elle lui permet de sublimer et d’agir sur les signes dermatologiques du vieillissement. Sous l’effet du froid, les pores se resserrent et la vasodilatation des vaisseaux sous-cutanés s’active, rendant la peau plus souple et lisse. C’est ce qu’on appelle la cryodermologie, qui est particulièrement utilisée pour le visage et le cou. Sur un visage, le rhume active la microcirculation, ce qui a un impact sur la qualité de la peau et son apparence. De même, la production de collagène, une protéine nécessaire au renouvellement de la peau, sera améliorée. La cryodermologie améliore ainsi le teint, comble les rides et agit sur les irritations. La cryodermologie est également efficace pour combattre les signes de fatigue. Le manque de sommeil et le stress laissent des traces sur la peau. Un traitement à froid réduit les cernes et décongestionne les tissus, donnant à votre visage un éclat radieux.