Cryolipolyse : mincir grâce au froid

La cryolipolyse est une technique qui consiste à réduire les tissus graisseux grâce à une exposition à un grand froid. La séance consiste en l’application d’une ventouse qui va aspirer le tissu graisseux que l’on veut réduire et le plonger dans le froid. En fonction des appareils utilisés, les températures nécessaires sont comprises entre -12°C et 3°. La cryolipolyse s’adresse particulièrement aux personnes souhaitant raffermir leur silhouette. Les zones les plus souvent traitées sont le ventre, la taille, le double menton, les fesses et les cuisses.

De plus en plus utilisée par les centres esthétiques, cette technique innovante, qui garantit efficacité et sécurité, est non invasive et ne nécessite aucune anesthésie. Un grand nombre d’études cliniques ont été menées pour prouver l’efficacité de la destruction de la graisse froide.

Comment fonctionne la cryolipolyse ?

Les cellules graisseuses (adipocytes) présentes dans ces tissus sont riches en acides gras saturés, ce qui les rend particulièrement sensibles aux basses températures. En comparaison, les éléments voisins tels que les vaisseaux sanguins, le système nerveux périphérique, les mélanocytes, les fibrocytes, les cellules pauvres en graisse, sont beaucoup moins sensibles au froid. Ainsi, cette caractéristique permet la dégradation naturelle des adipocytes sans endommager les autres tissus.

 Le processus d’élimination des adipocytes exposés à l’action de la cryolipolyse, et donc au froid, est le suivant :

-Directement par cristallisation, suivie d’une apoptose (destruction programmée des cellules par le froid) et d’une dissolution progressive de la cellule avec libération progressive des lipides pendant une période de 2 à 4 semaines.

-Par lipolyse, notamment provoquée par la stimulation du système nerveux central.

Dans un premier temps, les adipocytes éliminés par le traitement de la cryolipolyse vont progressivement libérer des lipides. Ils vont ensuite être absorbés par l’organisme. Ainsi, une vie saine et une alimentation équilibrée est donc un facteur essentiel à considérer lorsque vous voulez obtenir des résultats durables.

Le processus n’est pas douloureux pour le patient. Il ressent juste un léger picotement dans la zone traitée à cause de l’action de la ventouse et une sensation de froid localisé, surtout au début de la séance. Une rougeur et un engourdissement peuvent néanmoins apparaitre après la séance, au niveau de la zone traitée. Ces effets secondaires peuvent durer jusqu’à 2 heures après la séance mais disparaissent après. Le patient peut donc reprendre une activité normale, sans aucun inconfort, presque immédiatement après la séance. De très rares cas d’inflammation de la graisse ont été décrits, mais ceci est exceptionnel.

Après des séances de cryothérapie à très basses températures, il peut être nécessaire de masser la zone traitée pendant les 3 jours suivant la séance.

Quels sont les résultats de la cryolipolyse ?

En fonction de l’épaisseur initiale du tissu adipeux, la perte moyenne sera comprise entre 3 et 40 mm, ce qui correspond en pourcentage à environ 25% et 45% de tissus graisseux. Il faut en général 10 à 15 jours pour constater un résultat visible mais il faudra au moins 4 semaines pour évaluer les résultats moyens et décider s’il est nécessaire de faire une nouvelle séance. Toujours en fonction de l’épaisseur et de la profondeur des tissus adipeux et de la réduction souhaitée, il faut compter entre 1 et 3 séances de cryolipolyse pour obtenir un résultat complet. Cependant, pour les zones où le tissu adipeux n’est pas trop épais, il est possible d’utiliser un appareil de cryothérapie plus adapté. À l’inverse, pour les grappes graisseuses les plus importantes, une technologie plus performante peut être nécessaire. Ainsi, cela va avant tout dépendre de la masse graisseuse à traiter